Wang Wei Guo

YANG SHAO HOU

YANG SHAO HOU

HISTOIRE DU TAI CHI CHUAN

Le TAI CHI se traduit littéralement par le faîte suprême.           
Epoque : Fin de la dynastie des Ming (1644) début de la dynastie des Qing (1644-1911)
Les premières traces écrites remontent à la famille Chen, originaire du village de Chenjiagou
 
Temple du village de Chenjiagou
dans la province du Henan. Chen Wanting, Maître de boxe du style Chen surprit un de ses serviteurs Yang Luchan (1789-1872) qui l'espionnait pendant qu'il enseignait aux membres de sa famille et lui demanda donc de faire une démonstration de ce qu'il savait. Surprit par sa maîtrise il décida de parfaire son enseignement et de lui transmettre les techniques secrètes de la famille, événement d'une grande rareté.
Ensuite il revint enseigner dans son village et partit à Pékin où il fonda une école.
C'est à partir de là que le Taï Chi passa de la campagne à la ville, puis aux Etats-Unis et aujourd'hui à Andernos Cazaux et Arcachon ! …
A retenir 2 écoles principales :
l'école fondatrice Chen, et l'école Yang, la plus répandue dans le monde.
Pour en savoir plus lire l'excellent ouvrage de Catherine Despeux :
TAIJI QUAN art martial de longue vie édité par Gui Trédaniel

 

Dans le YI KING (livre des mutations), le Tai Chi est défini comme l'origine de l'univers où par le souffle cosmique, il va engendrer les dix mille êtres (la création).
La création est régie par une loi immuable: celle du YIN et du YANG
et le WU XING (cinq mouvements).
C'est pour cela que le Tai Chi est souvent représenté comme dans le dessin ci-contre.
Toutes les techniques du Tai Chi se basent sur cette figure.
Nul ne sait à quelle époque est apparu le Tai Chi.
Cependant il commence à être connu à partir du XII ème siècle sous le nom
" WU DANG " (Wu Dang: montagne située dans la province Hu Bei en Chine)
On y trouve un temple Taoïste célèbre certainement fondé par celui qui serait à l'origine de la légende du Tai Chi: le Maître taoïste ZANG SAN FENG (TRUONG TAM PHONG).


Le Taichi est un art martial qualifié de style "interne " par opposition au style "externe"représenté par le temple Shaolin (province chinoise de He Nan) associé au célèbre moine bouddhiste indien BODHIDHARMA (début du VI ème siècle).
Les objectifs des deux temples sont la maîtrise des énergies physiques et spirituelles appliquée au combat de façon extrêmement codifiée.
De nos jours, le Taichi se décline de deux façons: Art Martial et Pratique de Santé.
Au Vietnam, le Taichi est pratiqué à la fois sous forme thérapeutique
et / ou sous forme martiale dans les écoles d'arts martiaux.
Le Taichi comprend trois disciplines de base :
HSING I QUAN , PA KUA QUAN , TAICHI CHUAN .
Le TAICHI CHUAN est le plus enseigné.
C'est pour cela que le Taichi est généralement appelé TAI CHI CHUAN ou
TAIJI QUAN.
En Chine, on distingue généralement cinq écoles principales de Taichi :
Ecole WU fondée par WU JIAN QAN (1870-1942)
Ecole GUO WEI ZHEN (1849-1920)
Ecole SUN fondée par SUN LUNG TANG (1860-1932)
Ecole CHEN fondée par CHEN WANG TING (XVII ème siècle)
Ecole YANG fondée par YANG LU CHAN ou
FU KUI (1799-1872) et perpétuée par ses trois fils :
YANG BAN HOU (1837-1892)
YANG FENG HOU
YANG JIAN HOU (1847-1917)
Puis par
YANG SHAO HOU (1862-1930)
et le troisième fils de YANG JIAN HOU : YANG CHEN FU (1883-1936)
:
YANG SHAO HOU est le style que nous pratiquons à Arcachon et Andernos,
qui nous a été transmis par Maître Wang Wei Go

En France, le Taichi enseigné est souvent revendiqué du style YANG.
Mais comme ce style est différent d'une école à l'autre, personne ne peut dire pratiquer ou enseigner la forme originelle authentique.
Ci-dessous l'arbre des filiations extrait de l'encyclopédie wikipédia,

http://en.wikipedia.org/wiki/Tai_Chi_Chuan