Wang Wei Guo

YANG SHAO HOU

YANG SHAO HOU

INTRODUCTION

Les séances peuvent comporter du
Tai Chi Chuan, du Qi Gong et ou du Tui Shou.

 

Étymologiquement :
TAI signifie : grand, faîte, suprême.
CHI peut se traduire par énergie, l'idéogramme représentant la vapeur dégagée lors de la cuisson du riz,donc souffle, chaleur et mouvement ascendant..
CHUAN quant à lui désigne le poing.
L'ensemble se traduit donc généralement par : " Boxe du faîte suprême ",
Art Martial dit :"Interne"
Le TAI CHI CHUAN n'est donc pas qu'un Art Martial
mais également une activité physique visant à entretenir la santé
et une technique de méditation en mouvement.

QI GONG ou maîtrise du souffle

TUI SHOU ou poussée des mains

 

AGIR D'ABORD INTÉRIEUREMENT, PUIS PHYSIQUEMENT

Attitude juste de la position de base au repos
(on considère le repos comme le mouvement à l'état latent)
Le corps doit rester droit, sans contraction, détendu mais pas mou.
La tête est comme suspendue par un fil au sommet du crâne
Le menton légèrement vers la poitrine, muscles du visage détendus.
La bouche reste fermée, mâchoires détendues.
La pointe de la langue derrière les incisives supérieures.
*    Inspirer et expirer par le nez.
*    Le regard est horizontal et suit les mouvements du corps.
*    Les épaules sont basses, relâchées.
*    Les coudes "posés légèrement fléchis, ni tendus, ni bloqués.
*    Les poignets sont souples et relâchés.
*    Bras et avant-bras détendus.
*    Les doigts ne sont pas raides, naturellement fléchis et détendus.
*    La paume des mains légèrement incurvée.
*    Le dos est large, ouvert et allongé.
*    La poitrine légèrement rentrée.
*    La taille est souple.
*    Les hanches sont comme tirées vers le bas : "plombées".
*    Le bassin est ouvert, légèrement basculé vers l'avant.
*    Les muscles des fesses, des cuisses et des jambes sont détendus.
*    Les genoux légèrement fléchis.
sont ouverts vers l'extérieur et ne doivent pas dépasser la pointe du pied.
*    Les chevilles sont détendues, pieds bien à plat.
*    Les orteils sont étendus et détendus.
*    Le poids du corps n'est jamais réparti à égalité sur les 2 jambes.
70 % sur la jambe de soutien, 30 % sur l'autre,
sauf au commencement et à la fin de l'enchaînement.
*    Les mouvements sont amples, "pleins" et circulaires.
*    La fin d'un mouvement et le début du suivant se font sans arrêt ni coupure :
comme un fil de soie qui se dévide, ni mou, ni tendu.
*    La respiration est douce, lente, régulière, profonde et abdominale (diaphragme).